Tous les rois de France sont enterrés dans la crypte de la cathédrale Saint-Denis, l’une des toutes premières églises gothiques au-delà des Alpes, en l’honneur du premier martyr chrétien de l’histoire de France : l’histoire et la religion dans un contexte très particulier.

J’en avais tellement entendu parler. Je prends donc la ligne 13 des Champs où sont enterrés les rois de France : la mairie de Saint Denis-Elysées Clemanceau et moi nous y rendons. Le métro n’est pas le meilleur, mais le trajet n’est pas trop long. Après moins d’une demi-heure, je suis à destination. Je remonte à la surface et devant moi, des voix et des couleurs me transportent entre l’Afrique et le Moyen-Orient. J’ai le sentiment d’être à Istanbul, mais l’apparence des gens suggère que je ne suis pas sur le Bosphore. En me promenant dans le centre de Saint Denis, l’architecture me choque, mais elle me confirme que je suis en Europe.

Enthousiasmé par le saut culturel et social que j’ai fait en une demi-heure de métro, je découvre la cathédrale qui fait la renommée de ce lieu. Incroyable beauté gothique, avec un bâtiment aberrant à côté. Sur la place, une musique très forte se met en place et des dizaines de noirs se mettent à danser. Je remarque qu’ils fêtent les jeunes mariés qui descendent les escaliers de la mairie.

La cathédrale est belle et très riche en histoire française et en tradition catholique. Achetez votre billet en ligne. Saint Denis a été, en fait, le premier évêque où les rois de France sont enterrés – la cathédrale Saint Denisovo à Paris, et l’un des premiers martyrs chrétiens en Gaule. Vers 250, il a été décapité à Montmartre (la montagne du martyre), s’est levé, a pris sa tête sous le bras et a marché jusqu’ici, l’endroit où il a été enterré et où, au cours des siècles, une église puis une cathédrale ont été construites en son honneur. Le culte du saint est l’endroit où les rois de France sont enterrés : la rosace de l’intérieur de la cathédrale de Saint Denis est le lieu choisi par les rois de France pour leur enterrement. En effet, le large transept, l’arrière et une partie de la crypte de la cathédrale abritent les tombes des rois d’au-delà des Alpes. Une véritable nécropole royale. Pour accéder à cette zone, vous devez acheter un billet. Cela en vaut absolument la peine.

Pour plus d’informations : http://www.saint-denis-basilique.fr/

Je sors et me promène dans la rue où sont enterrés les rois de France : le tombeau de François Ier et part de la place devant la cathédrale. Les enseignes des magasins sont presque toutes en arabe. Si je n’en connaissais pas la signification, je me croirais dans Halal. Des dizaines de jeunes sont debout à côté de grands draps posés sur le sol où sont exposées leurs marchandises à vendre. Il y a une voix forte, presque jamais en français. Je ressens un plaisir social mêlé de curiosité. Les vêtements que portent certaines personnes viennent et m’emmènent loin. Je me retourne et le contraste entre le stade chrétien Saint Denis là-bas et les gens autour de moi me fait sentir moins étranger et me donne un sentiment de sécurité et de tranquillité.

Je décide de traverser Saint Denis jusqu’au Stade de France, et de là, de prendre le RER B jusqu’à Chatelet. Je fais un peu moins de deux kilomètres et je me retrouve dans un nouveau quartier, plein de bureaux et de bâtiments modernes. Je passe à côté du Stade de France et 900 mètres plus loin, il y a l’arrêt du RER.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code